La novlangue politique décodée | Libération

Weet wat bedoeld wordt. Frengels gereviseerd. Taalpolitiek hoe werkt dat? Een rist Europese onderzoekers – historici, sociologen, politologen, antropologen – legden hun conceptuele vragen aangaande een verzameling woorden samen om erover in dialoog te gaan en deze woorden te analyseren, ze uit het stof der tijden vrij te krabben, hun connotaties te dateren, hen opnieuw gewicht te geven door hun misbruik doorheen de tijden, de terreinverschuiving van hun betekenis of andere import-export exploitaties te achterhalen. Wat fluisterde Angela Merkel François Hollande na de brexit in het oor?

dictionnaire des concepts nomades en sciences humainesNation, Brexit, république ou islamo-gauchisme : des historiens et politistes redonnent aux mots galvaudés ou récemment créés par le discours politique leurs sens et origine. Une façon pour les citotoyens de se les réapproprier.

Les Français ont été comme insensibilisés. A force d’être exposés aux mots «république» et «valeurs républicaines», 65 % d’entre eux disent qu’ils ne les«touchent plus», ne leur «parlent pas vraiment»(sondage Ifop, mai 2015). Marion Maréchal-Le Pen, députée FN du Vaucluse, se disait même, voilà quelques semaines, «saoulée par les valeurs de la République». Voilà le drame, le terme «république» et ses dérivés seraient devenus vieillots, has been, fades, à force d’être servis à toutes les sauces. Il y a même un parti qui s’appelle ainsi, Les Républicains, présidé par Sarkozy. «Jamais ces mots n’ont été autant utilisés que ces trois dernières années,remarque le spécialiste d’histoire moderne Olivier Christin, qui a dirigé avec l’historienne Marion Deschamp le Dictionnaire des concepts nomades en sciences humaines (Métailé, 2016). [vetjes, BK] Parallèlement, on observe un renouvellement très fort de la langue politique. De nouvelles expressions font leur apparition : développement durable, Brexit, islamo-gauchisme, durabilité… Leurs usages montent en flèche mais tous ces termes subissent une usure accélérée. Ils vieillissent terriblement vite !»

Des mots à obsolescence programmée, créés pour dire des réalités nouvelles – ou donner un air nouveau à un vieux refrain – ; des mots qui saturent le débat avant d’être jetés, remplacés par d’autres ou recyclés, voire récupérés, symptômes autant de la tyrannie de la nouveauté que d’une accélération du temps politique. Le tome II, ouvrage collaboratif et international, vient de sortir, six ans après le premier tome. Des chercheurs de toute l’Europe, historiens, sociologues, anthropologues, ont échangé leurs interrogations conceptuelles pour créer ce recueil, espace de dialogue entre concepts. Ils ont psychanalysé ces mots usés, apparemment aussi inoffensifs qu’ordinaires, les ont grattés, ont daté leurs connotations, leur ont redonné une épaisseur en retraçant les abus dont ils ont été victimes, les glissements, instrumentalisations et autres imports-exports opportuns.

Bron: La novlangue politique décodée

Auteur: Blauwkruikje

Master of Germanic Philology - KULeuven - Belgium - Nature, fiction, theater, poetry, philosophy and art lover. Photo: Ostend (B) - Japanese Deep Sea Garden

Geef een reactie

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit / Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit / Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit / Bijwerken )

Google+ photo

Je reageert onder je Google+ account. Log uit / Bijwerken )

Verbinden met %s